• Samuel Dessenoix

Notre président a dit que le virus n'avait pas de passeport...

Notre président a dit que le virus n'avait pas de passeport.

Il touche surtout toutes les classes sociales.

Sans distinctions.

Et les plus aisés flippent.

Pour une fois, leurs stratégies d'accumulations ne les protègent pas.

Alors il faut agir.

Tous.

Solidaires.

L'Etat providence appelé à la rescousse.

Pour calmer la frousse des héritiers.

Belle volte fasse…



11 vues
 

0688799716

©2019 by Samuel Dessenoix. Proudly created with Wix.com